Photos Walter Vandenberghe

Photos Walter Vandenberghe

Album photos - Images



La photo humoristico-insolite de la semaine

Statuette caricature de Serge Gainsbourg, l’autre probablement de lui en étant plus jeune et le chat de la maison grandeur nature. 


Un événement inattendu dans la rue et la chaussée de Wervicq

COMINES : Ce vendredi peu avant 14 heures toutes les voitures venant du centre ville se dirigeant en direction de Wervicq, ont été contraintes de bifurquer dans la rue de la Victoire. Ayant interrogé l’agent de service à ce sujet, il nous a clairement répondu : « C’est pour un événement ». Lequel ? Le prince Laurent ou d’autres personnalités incognito en visite au  quartier du Godshuis ?, allez savoir. Mais ce n’est que plus tard, dans la rue du Commerce par un dirigeant de l’Institut Saint-Henri qu’en  fait, c’était  pour le cross des mats, mais que c’était fini.  

 




Toujours aussi impressionnant quand le Matthiola passe sous le pont

COMINES : Habitué de la Lys, quand après avoir passé les écluses, le Matthiola bien coloré passe sous le pont de Comines. Pour les amoureux de la batellerie, cette péniche impressionnante qui mesure 86 mètres sur 9 a été construite en 1994 à Kozle en Pologne. Le poids étant de 1.638 tonnes.

  


Le marché cominois du lundi matin serait-il en voie de disparition ?

COMINES : Première étape, celui de Comines outre-Lys où plus de 50 commençants ambulants étaient présents sur la Grand-Place. Renseignements pris auprès des exposants qui nous disaient « Ici, il n’est pas possible d’en installer plus, d’ailleurs pour espérer avoir une place, il nous faut arriver avant 7 heure du matin, et c’est déjà presque plein. Quant à ceux qui arrivent par la suite, ils doivent forcément repartir ». Beaucoup de monde ce matin, avec un gros pourcentage de chineurs venus de l’autre côté de la Lys.

 

Après le second passage du pont, direction le marché couvert de Comines Belgique qui était presque vide car il n’y avait que le marchant de légumes, le fromager et la dame avec des vêtements. Cette fois, la question à la responsable était : « Mais comment se fait-il qu’il n’y a plus que 3 marchands ambulants chaque semaine sous le marché couvert et 2 autres sur la rue qui vendent principalement des poulets rôtis ». Réponse tout à fait logique : « C’est normal, car ceux qui ne viennent plus, c’est qu’ils ne vendent plus ; donc ils vont ailleurs »… « Ce marché en cet emplacement serait-il en voie de disparition ? » Réplique : « Seul l’avenir nous le dira »…    




Depuis Albert Collie jusque Luka, Hugo et Gabriel, triple 4 générations

COMINES : Lors des noces de diamant des époux Albert Collie – Gabrielle Guilbert, la famille a tenu à présenter leurs 4 générations en lignée masculine. Sur la photo, l’on reconnait Albert (85 ans), Luc (59 ans), Nicolas (37 ans), Luka (14 ans) et Gabriel (2 ans ½ ), tous domiciliés à Comines. Egalement David (33 ans) et Hugo (8 ans) domiciliés à Warneton. 

 


Après les noces d’or, des diamants cette fois pour les époux Albert Collie - Gabrielle Guilbert

COMINES : Domiciliés Rue de la Paix, le  dimanche midi 15 avril, accompagnes de la famille et de leurs amis, Albert et Gabrielle se sont présentés en l’hôtel de ville afin de fêter tous ensemble, leur soixantième anniversaire de mariage qui s’est déroulé le 8 avril 1958  devant l’échevin Henri Devos, Officier de l’Etat-Civil de la commune de Comines.

 

Né à Comines le 21 février 1933, et Gabrielle à Warneton le 22 mai 1930, ils se sont rencontrés pour la première fois  lors des festivités lors de la ducasse de Ten-Brielen. Et de fil en aiguilles, d’autres rendez-vous ont bien entendus, ont été programmés suite à ce coup de foudre du côté de l’ancien Moulin Soete, ainsi qu’en d’autres lieux de la région.

 

De cette heureuse union, sont nés deux garçons, Luc et Marc, ainsi que leur fille Ghislaine. Actuellement, les jubilaires ont également les aïeuls de 6 petits-enfants et 9 arrière-petits-enfants. Durant toute sa vie, Albert a accompli différents travaux très pénibles, principalement dans les fermes de la région, et terminer sa carrière professionnelle en tant que chauffeur et homme d’entretien au Collège Saint-Henri à Comines.

 

Depuis qu’ils sont en retraite Albert et Gabrielle en compagnie de leur amie Jacqueline font leurs couses ensemble dans différents magasins de l’entité cominoise, mais le jeudi après-midi  c’est sacré, car après les courses au Proxy Delhaize de Comines, il n’ya qu’un pas pour se rendre au Café-Restaurant « L’Inattendu ».